Onc'Alès vient de partir content de quitter le rythme des ballades imposées par la Norvège (sic); il est temps de compter aux prochains visiteurs nos récentes aventures. Car nous sommes là en repérage. Au programme de la fin de semaine, le plateau du Kjerag. Commençant par une improbable association de lettres, le "kjerag" domine le Lysefjord du haut de ses 1000m. 25 points au Scrabble.

 Mercredi 17  août

Après avoir contemplé le Lysefjord depuis la chaire naturelle du Preikestolen, nous décidons de le rejoindre par la route pour le redécouvrir depuis le niveau de l'eau. 3h00 plus tard, après une route magnifique, nous gérons 1/2 journée de Kayak menée tambour battant par Yvette notre guide internationale : norvégienne pour la saison, neo-zélandaise pour la maison et tchèque pour la raison. 4 heures d'une ballade au fil de l'eau au plus près des falaises abruptes nous permet de rencontrer les habitants des lieux dont l'intimité est à peine cachée par la clareté des eaux du Fjord. Moules, granit, méduses et étoiles de mer se succèdent devant nos "Oh la la la" et les grands cris d'Yvette, fière d'avoir appris "Moules" en français. Au bout de quelques déplacements d'eau, nous nous retrouvons même nez-à-truffe avec un phoque qui nous renvoie nos regards, mi-intrigué, mi-amusé "Chérie rajoute un couvert on a des invités". Pas le temps de faire connaissance, le voici qui replonge la tête dans l'eau.

Après quelques instants au sec pour admirer les sauts des base jumpers (le plateau du Kjerag est un haut lieu de chute libre), nous rejoignons notre point de départ sous des murs d'eau. La lumière qui s'est joint à la fête nous refait découvrir des lieux majestueux...

 alex rame comme un malade

DSC_0099
alex i can feel the rain

06h15 : jeudi 18 août

Après une nuit de sommeil passée sous la tente au pied des hauts plateaux du Kjerag, nous voici fin prêts pour une longue journée. Au menu : les plateaux du Kjerag, la pierre ronde, les chutes de Malafossen, les halles de Sandnes avec la contrainte du retour promis par Onc'Alès à Melchior : pour 17h00. Après un départ canon, et une marche pendant laquelle nous nous retrouvons absolument seul face aux plateaux, nous arrivons à la fameuse Kjeragbolten la pierre ronde, un des symboles du tourisme norvégien (record de montée pour Alcestandre, 01h30). Sur la pierre la place pour deux, sous la pierre près de 1000m de chute. Non recommandé pour ceux qui souffrent du vertiges... Seuls Olivier et Alex s'y sont risqués. Mais Martin s'en est quand même rapproché, au moins pour la photo, regardez bien...

ballade kjerag

depart kjerag olivier

pierre ronde alex

pierre ronde olivier

pierre ronde olivier + martin

 

11h00 retour parking, il est temps d'aborder la 2' partie de la journée. Un retour qui s'effectue conformément au plan. Nous confirmons nos impressions de ces 15 jours : la Norvège c'est comme le thon, c'est bon. Les lacs, les toits herbeux, la chute et les halles de Sandnes. Retour enregistré à 16'50. Promesse remplie...

alex lacs retour

DSC_0250

malafossen olivier

sandnes hall

 

Quelques leçons de cette magnifique journée :

- nous conseillons de commencer la visite des fjords par une journée ou demi journée de kayak. Cela permet de découvrir le fjord au plus près de la nature avant de défier ses immenses falaises

- la ballade du Kjerag est absolument déconseillée par temps de pluie vu les grands rochers sur lesquels les randonneurs doivent grimper; l'expression "à vos risques et périls" a été inventée pour ceux qui montent sur la pierre ronde;

- le hall de Sandnes vaut le gentil détour;

- les enfants goûtent à 4h00, et pas à 5h00;

Martin (frère de Marine)